FANDOM


Lumière sur Camille

Pour cette interview, c'est la compositrice Camille Papain qui a accepté de répondre à nos questions sur elle et son travail sur Moonlight Lovers avec quelques petites touches pour découvrir pleinement sa personnalité !

L'interview Sang

À quel âge avez-vous commencé la musique ? D'où vous vient votre passion pour la musique ?
J'ai commencé le violon très tôt. J'avais 2 ans et demi le jour de mes débuts. Je ne sais pas d'où me vient ma passion pour la musique, mais j'ai grandi avec. C'est mon oxygène. Sans musique j'étouffe.

Dans le Secret d'Henri, on a pu vous entendre jouer du violon, du piano… Combien d’instruments jouez-vous ?
Je joue essentiellement du violon, et je me débrouille comme je peux au piano. Récemment, je me suis mise à l'alto (un "gros" violon dont la sonorité tend vers le violoncelle. Il a une corde plus grave que le violon) grâce à mon frère qui laissait le sien dormir.
Je peux aussi baragouiner à la guitare, à la mandoline, faire sonner un accordéon et souffler le plus fort possible dans une flûte à bec… mais c'est risqué ^^

Quels artistes vous ont inspirés ? Quel est votre genre musical préféré ?
Je suis une fan de musique, au sens large. J'aime lorsque les chansons m'emmènent dans un univers particulier. Je m'évade surtout dans les propositions complexes d'artistes comme Thom Yorke ou Bjork... Je voyage grâce au classique, je vibre avec le rock, j'adhère fortement à tout ce qui est électronique… Je crois que c'est très difficile de dire qu’on a un genre musical préféré... J'aime quand la musique me parle ^^

Votre instrument principal est le violon, que préférez-vous dans le violon électrique ? Dans le classique ?
Le violon classique et le violon électrique ont deux sensibilités différentes. Le bois du violon classique fait vibrer le corps et le cœur directement à l'intérieur. Le son arrive immédiatement à l'oreille. Le violoniste est en symbiose avec son instrument.
Quand le violon est électrique, il n'y a pas de son interne mais des vibrations qui arrivent de l'extérieur. On doit utiliser l'archet d'une autre façon. On peut modifier le son à outrance, et ça ouvre une dimension complètement autre... Ce sont quasiment deux instruments différents.

Avez-vous de nouveaux projets à venir ?
Je collabore avec de nombreux artistes et je joue le plus souvent possible sur scène. Parfois, je fais partie de groupes comme Oslo Swan, NNYLS, January Son's, trois groupes avec qui j'ai eu la chance d’enregistrer en studio. J'adore le studio, mais j'aime tellement la scène ! J'adore jouer avec eux. J'adore l'énergie d'un concert.
Récemment, j'ai enregistré pour l'album d'un nouvel artiste dans la veine electro-pop-inde…… et pour un long métrage à Paris. C'est en cours de production, j'ai hâte hâte hâte d'entendre tout ça…
Plus fraîchement : le Nouvel EP de Nnyls est en cours de fabrication, assurer les cordes dans un gros projet hip-hop aussi :)

Camille Papain long métrage

Camille Papain et Martin Brunet en studio pour un long-métrage (2019)

La musique semble évidemment prendre une importante partie de votre temps mais avez-vous d'autres passions ?
J'adore mon chat, passer du temps avec mes amis, composer, aller à des concerts et manger des bonbons.

Vous aviez travaillé sur le Secret d'Henri avec votre meilleure amie, connue sous le nom de Nine, qu'est-ce qui vous a donné l'envie de travailler de nouveau avec Beemoov ? Vous travaillez en freelance ?
Oui, je travaille en Freelance.
J'aime beaucoup travailler avec Beemoov car j'ai toujours été bien accueillie. J'aime les univers et les directions qu'ils choisissent.
Avant Moonlight, j'ai composé les thèmes d'Eldarya (dont j'ai aaaaadorrré l'ambiance et le monde).
Je dois tout de même avouer que l'une de mes plus belles expériences a été de travailler avec ma meilleure amie sur Le Secret D'Henri. Nous nous aimons et nous connaissons beaucoup. Nous avons la chance de nous comprendre facilement donc c'est très fluide, motivant, et tellement bien !

Comment avez-vous composé les musiques de Moonlight Lovers ? Quelles sont les étapes ?
Je ne connaissais pas l'histoire dans les détails, mais on m'a présenté les personnages. Les dessins me parlent et m'envoient des idées que je transforme en mélodies. Le processus peut être assez long, ou parfois la mélodie est évidente. En revanche, je dois la peaufiner et elle me reste dans la tête pendant longtemps. Quand il s'agit de musiques de vampires, ça peut devenir assez flippant, donc j'évite les pièces sombres ^^

Quel thème musical a été plus simple à composer ? Plus compliqué ?
Il n'y a pas de thème musical plus simple à composer que d'autres.. Je sais que j'ai eu en tête la ligne mélodique du thème du combat des vampires très très rapidement. Après, pour l'arrangement... c'est une autre histoire :) Ça prend du temps, mais c'était pour moi une évidence.
Il y a des thèmes qui sont plus compliqués parce que mon boulot est de répondre à une demande. Or, parfois, je n'ai pas la même vision que la scénariste qui connaît son perso bien plus que moi, donc je dois coller à ses mots et ses idées. Et c'est un peu plus compliqué. C'est une question de partage d'émotions.. mais c'est super intéressant :)

Avez-vous vu la totalité du jeu ou allez-vous le découvrir en même temps que nous ? Qu'en pensez-vous ?
Hé hé... j'ai eu accès à de très nombreuses informations mais.... chuuuuut, je ne peux absolument rien vous révéler :)

Dans l'esprit d'Halloween, quel est votre film et votre musique d'Halloween préféré ?
Je déteste les films de peur… j'ai trop peur ^^
Par contre, pour Halloween je me fais peur en regardant "L'Etrange Noël de Monsieur Jack" dont je place la musique au sommet !

Votre plus grande peur ?
Euh… le vertige ? le noir ? les pièces fermées ?

Question bonus Sang

Pour que nous puissions nous quitter sur une note plus amusante, pouvez-vous nous raconter un moment insolite où une mélodie vous est venue à l'esprit mais que vous avez perdue ou avez failli perdre ?

Main Theme

J'ai en tête un moment où je remodelais la mélodie du thème principal. Je voulais quelque chose de plus simple et plus mystérieux que mon idée initiale. Insatisfaite, je vais me coucher. Soudain, les notes de la mélodie sont arrivées dans ma tête. Mais je dormais... Je me suis dit : "Haaaaaaaaan essaye d'émerger, il faut que tu notes quelque part cette version. C'est CELLE-LÀ !!!" Impossible d'ouvrir les yeux... J'ai quand même réussi cet exploit, ai attrapé mon téléphone pour chanter la version en faisant une vidéo. Le lendemain, j'ai pu apprécier une réelle performance artistique : un mélange entre zombie et yéti des cavernes.... MAIS j'avais ma ligne :)


Un grand merci à Camille Papain pour son implication dans cette interview ! N'hésitez pas à lui laisser des mots gentils ; il est possible qu'elle en lise quelques uns.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .